Ministry of Defense of Poland conducted in 2016 an analysis on the geographical locations of individuals complaining of electromagnetic attacks

 

In March 2016, the Minister of Defense of Poland, Antoni Macierewicz, during an interview which was presented at one of the major television networks in Poland (Fakty), was asked to comment on the following question: “Does Poland have a strategy in regard to illegal experiments, meaning the testing of electromagnetic weapons on Polish citizens?”

 

The Minister of Defense replied: “Right now we are doing an analysis to identify where people who complain of such ailments are located. I think that in 6 months I will be able to tell you more about these matters. But from the limited information I have received the regions of South West (Lower Silesia) and North West Poland are where most of the complaints are coming from.”

 

The reporter added: The Minister of Defense didn’t specify which commission will prepare the report of the experimental use of Electromagnetic Weapons against Polish citizens.

 

 

 

Le Ministre de la Défense de Pologne a effectué en 2016 une analyse des lieux géographiques des plaignants de harcèlement électromagnétique

 

Au mois de mars 2016, sur l’une des principales chaînes de TV polonaises (https://youtu.be/YgVs4-m0lNY), le Ministre de la Défense de Pologne, Antoni Macierewicz, s’exprimait à propos de la question :

« Est-ce que la Pologne a une stratégie concernant les expérimentations illégales, c'est-à-dire les tests d’armes électromagnétiques sur des citoyens polonais? »


Monsieur le Ministre répondit : « En ce moment, nous faisons une analyse pour identifier où les personnes qui se plaignent d’une telle affection sont localisées. Dans six mois, je pense être capable de vous en dire plus en ce qui concerne ces questions. Mais d’après les informations limitées dont je dispose, les régions du Sud-ouest (Basse Silésie) et du Nord-Ouest de la Pologne sont les régions d’où nous sont parvenus le plus de plaintes.» 


Le commentateur de la chaîne : « Le Ministre de la Défense n’a pas précisé quelle commission préparera le rapport sur l’usage expérimental d’armes électromagnétique contre des citoyens polonais. » 

 

Traduction par Hassan MCV (Référence)

 

 

 

@stopeg tweet 

@infobookcom tweet1tweet2, tweet3, tweet4

 

 

 

 

 

Former Deputy Prime Minister of Poland received massive citizen complaints for deliberate irradiations by Electromagnetic Weapons

 

In March 2016, following the announcement by the Minister of Defense of Poland, Antoni Macierewicz, of a geographical analysis for citizen complaints on electromagnetic weapons, former Deputy Prime Minister of Poland, Ludwik Dorn, mentioned during an interview on Polish TV (TVN24 @kropkanadi.tvn24) that people were contacting him in masses, initially as a member of the Workers' Defense Committee (KOR)*, a civil society group in Poland, and later as a politician to tell him and his assistant that they were persecuted and deliberately irradiated.

 

 

 

L' Ancien Vice-Premier Ministre de Pologne avait reçu des plaintes citoyennes massives sur le harcèlement électromagnétique  

 

Lors d'une interview sur la télévision polonaise, l'Ancien Vice-Premier Ministre de Pologne, Luwik Dorn, a mentionné que des personnes le contactaient en masse, lui et son assistant, initialement en tant que membre de la Comité de Défense des Ouvriers (KOR), une société civile de Pologne, et ensuite en tant que Vice-Premier Ministre pour lui dire qu’ils étaient persécutés et délibérément irradiés. Il ajoute : « Ceci est le cas. Et le Ministre (de la Défense) l’a pris sérieusement. » (Il n’a pas souhaité commenter plus). 

 

https://youtu.be/luQ74XEAcek

Kropka nad i | Antoni Macierewicz | Ministerstwo Obrony Narodowej

 

 

 

@infobookcom tweet

 

 

 

In 2016, the Ministry of Defense of Poland, following correspondence with victims of Electromagnetic Harassment, appointed its "Inspectorate for Implementation of Innovative Defense Technologies" to serve in coordination with the Ministry for addressing issues

 
Polish association against Electromagnetic Harassment STOPZET had sent a letter to the Ministry of Defense which included symptom descriptions of 16 victims:
 
The Ministry responded with the letter found at the link http://stopzet.org/2016/04/12/odpowiedz-mon-pismo-23-03-2016-r/ which is translated below:
 
MINISTRY OF NATIONAL DEFENSE
OFFICE OF COMPLAINTS AND CONCLUSIONS
00-911 Wafszawa Al. Niepodleglosci 218
tel/fax 261-687-44-90
1822 /V/2016
 
Warsaw, 0?.04.2016.
 
Ms. Bernarda Zofia Filipiak President of STOP Organized Electronic Torture Association
ul. Slowackiego
87-100 Toruń
 
Dear Madam,
under the authority of the Minister of National Defense, in reference to your letter of 22 March 2016 (date of receipt to the local Office - 29 March 2016), concerning electromagnetic weapons, I would like to thank you for presenting the position in the discussion, which especially in recent times it is not an isolated incident reporting.
 
I would like to kindly inform you that the Ministry of National Defense collects all information and data regarding the subject in question. Therefore, it is extremely important to read the 16 written descriptions of symptoms of specific people. To coordinate these topics on behalf of our department, the Inspectorate for Implementation of Innovative Defense Technologies was appointed (address for correspondence: Krajewskiego 3/5, 00-909 Warsaw), which you can also contact directly. The Ministry of National Defense seeks to ensure the security of Poles and all public attention is treated with due attention. Sincerely,
 
DIRECTOR
(Signature)
pik Dariusz Wisniewski
 
 

 

 

Le Ministère de la Défense de la Pologne, suite à la correspondance avec des victimes du Harcèlement Électromagnétique, avait nommé en 2016 son "Inspectorat pour la Mise en Œuvre de Technologies de Défense Innovantes" pour coordination sur les sujets en question

 
L’association polonaise contre le Harcèlement Électromagnétique STOPZET avait envoyé une lettre au Ministère de la Défense avec des descriptions des symptômes des 16 victimes (lien pour la lettre en polonais: http://stopzet.org/2016/03/23/zgloszenie-do-mon-swiadectw-osob-poszkodowanych-bronia-skierowanej-energii/).
 
Le Ministère a répondu avec la lettre au lien http://stopzet.org/2016/04/12/odpowiedz-mon-pismo-23-03-2016-r/ qui est traduit ci-après. 
 
MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE
BUREAU DES PLAINTES ET CONCLUSIONS
00-911 Warszawa Al. Niepodległości 218
tel./ fax 261-687-44-90
1822 /V/2016
 
Varsovie le 0? .04.2016 r.
 
Mme Bernarda Zofia Filipiak
Présidente
Association STOP Zorganizowanym Elektronicznym
Torturom (STOP Torture Électronique Organisé)
ul. Slowackiego
87-100 Toruń
 
Chère Madame,
Sous l'autorité du Ministre de la Défense Nationale, en référence à votre lettre du 22 mars 2016 (date de
sa réception au Bureau local - 29 mars 2016), merci d'avoir présenté la position dans la discussion qui,
surtout ces derniers temps, n'est pas un signal isolé.
 
Je tiens à vous informer que le Ministère de la Défense Nationale collecte toutes les informations et données relatives au sujet en question. Il est donc extrêmement important de lire les 16 descriptions écrites des symptômes chez des personnes spécifiques. Pour coordonner ces sujets au nom de notre département, l'Inspectorat pour la Mise en OEuvre de Technologies de Défense Innovantes a été nommé (adresse de correspondance: Krajewskiego 3/5, 00-909 Varsovie), que vous pouvez également contacter directement.
 
Le Ministère de la Défense Nationale veille à la sécurité des Polonais et toutes les opinions publiques sont traitées avec toute l'attention requise.
 
Cordialement,
 
DIRECTEUR
 
Dariusz Wisniewski